Logo

Programme collégial de mise à niveau des compétences des techniciens en pharmacie
Par Éric Whittom, B. Pharm. le 5 août 2014
Via www.professionsante.ca

L'Association nationale des organismes de réglementation de la pharmacie (ANORP), dont l'Ordre des pharmaciens du Québec est membre, a développé un programme pour une mise à niveau des compétences des techniciens en pharmacie en emploi ayant un diplôme ou de l'expérience de travail.

Cette association souhaite que le nouveau programme permette aux techniciens « de s'adapter aux changements du champ de pratique des techniciens en pharmacie, sans devoir retourner aux études pour suivre un programme de formation à temps plein », peut-on lire sur le site Web de l'ANORP.

Elle a confié au Collège Selkirk de la Colombie-Britannique le soin d'offrir en ligne, en français et en anglais, son Programme passerelle de formation de technicienne ou de technicien en pharmacie.

À compter de septembre 2014, ce programme collégial sera offert avec la collaboration du Cégep de Rivière-du-Loup, qui assurera le soutien aux étudiants francophones. La version anglaise est dispensée depuis septembre 2013.

La formation d'environ 145 heures comprendra quatre cours, soit Pharmacologie (33 heures), Préparation des produits (33 heures), Gestion des systèmes de distribution des médicaments (39 heures) et Exercice professionnel (39 heures).

« Le Programme aborde les compétences requises pour les techniciens en pharmacie réglementés [voir explication ci-dessous] qui travaillent dans les pharmacies hospitalières et communautaires. »

Les frais de scolarité pour 2013-2014 sont d'un peu plus de 400 $ pour les étudiants qui ne résident pas en Colombie-Britannique.

La réussite du programme « permettra aux techniciens en pharmacie réglementés de travailler n'importe où au Canada sans avoir à se qualifier de nouveau », indique l'ANORP.

Non obligatoire pour les ATP du Québec

L'Ordre des pharmaciens du Québec (OPQ) précise à Profession Santé que cette formation n'est pas nécessaire pour travailler en pharmacie au Québec, puisque la profession de technicien en pharmacie n'est pas encore réglementée au Québec, contrairement à la Colombie-Britannique, l'Alberta, l'Ontario et la Nouvelle-Écosse.

Toutefois, l'OPQ travaille à la révision du rôle des assistants techniques en pharmacie. Il a déjà publié des standards de pratique et des profils de compétences. D'ici décembre, un groupe de travail proposera un encadrement réglementaire des ATP au conseil d'administration de l'OPQ qui statuera ensuite dans ce dossier.

« Cela ne signifie pas que si éventuellement on allait vers un niveau collégial pour les techniciens que nécessairement ces cours seraient reconnus, précise Manon Lambert, directrice générale et secrétaire de l'OPQ. Par contre, on peut dire que ce sont des modules qui peuvent être intéressants dans une optique de formation continue des ATP. »

Pour de plus amples informations, notamment sur les exigences d'admission et la procédure d'inscription, on peut consulte le site Web du Collège Selkirk.

Copyright © 2015 Association québécoise des assistants techniques en pharmacie.
Tous droits réservés. création site web et référencement naturel Joomla Montreal.